Fille, petite-fille et arrière-petite-fille de marins, je connais le port de Saint-Gilles parfaitement bien pour y avoir passé bon nombre d’heures...

Pour autant, la criée restait pour moi un lieu totalement inconnu. Je dois avouer que j’étais curieuse à l’idée de visiter cette fameuse criée dont j’entendais souvent parler par mon père. 

La visite guidée débute à un endroit stratégique : directement sur le port de pêche. La Dune de la Garenne d’un côté, la plage de Boisvinet de l’autre, c’est un paysage qui me parle et que j’ai toujours aimé admirer. 

Josette, notre guide, commence la visite par un point historique, des dates clés qui permettent de resituer le contexte, comprendre le développement et l’évolution du port mais aussi l’importance du commerce lié à la pêche. Au fur et à mesure de la visite, on se rapproche petit à petit de la criée, point final de notre parcours bien évidemment.

Une fois à l’intérieur de la criée, on assiste à une vente, dans le plus grand des silences. Si à l’époque, un crieur hurlait les prix, aujourd’hui c’est tout autre chose grâce à la modernisation… Mais je préfère ne pas en dire plus, laisser planer le mystère et attiser un peu plus la curiosité…

A la fin de la visite, nombreux souvenirs me sont revenus ; petite, j’attendais mon père sur le port de pêche, le vendredi généralement, journée tant attendue de son retour après une semaine passée en mer. Finalement, c’était comme un retour dans le passé pour moi. Qu’on connaisse le milieu ou non, passionné ou non, cette visite est enrichissante et passionnante !