Pour occuper ma petite tribu, je me mets en quête d’une idée de visite sortant des sentiers battus et relativement proche de chez nous. Après quelques clics pour connaître les lieux attractifs du coin, je tombe sur le site du Moulin des Gourmands situé à St Révérend qui promet une découverte authentique pour les grands comme pour les petits. Mais bien sûr ! Nous n’avons jamais pris le temps de découvrir ce lieu pourtant à deux encablures de chez nous… Je prends note des horaires d’ouverture et constate qu’il n’est pas nécessaire de réserver. L’après-midi même, j’embarque donc ma tribu avec moi au son des « ton mou-lin, ton mou-lin va trop vi-te, ton mou-lin, ton mou-lin va trop fort » et c’est parti pour une escapade… gourmande !

Arrivés sur les lieux, nous prenons nos billets pour la visite du moulin. La souriante hôtesse d’accueil propose ensuite aux enfants de participer au jeu de piste « Graine de détective » et de mener l’enquête pour retrouver le voleur de blé. Mon aîné, Augustin, s’enthousiasme de pouvoir jouer les détectives. Sa jeune sœur Jeanne pense déjà aux ânes et aux chèvres qui attendent, dans leur enclos, que les visiteurs viennent leur faire coucou. Les enfants filent dare-dare dans le parc à la recherche du « grand moulin ». J’ai tout de même le temps de remarquer que la farine est en vente dans la boutique... En attendant que la visite précédente ne se termine, Jeanne et Augustin investissent l’aire de jeux. Nous, les parents, prenons le temps de découvrir les panneaux de devinettes disséminés ci-et-là dans le parc.

15h : le meunier sort de son moulin et invite les prochains visiteurs à le rejoindre. En petit groupe (une dizaine de personnes), nous le suivons donc, sur 3 étages et l’écoutons nous faire partager avec passion son métier et nous expliquer, de manière pédagogique, comment fonctionne son beau moulin. Nos yeux sont sollicités : rouages, meules en silex, cordes, ailes, blé, farine… Les oreilles, le nez, les mains et même la bouche ne sont pas en reste ! « C’est drôle de manger de la farine ! » s’exclame Jeanne. Les enfants restent très attentifs, surtout quand le meunier agite la clochette et entonne le fameux « Meunier, tu dors ? ». Après 30 minutes de visite riches en découvertes, la tribu rejoint le parc : l’enquête est ouverte pour retrouver le voleur de blé ! Des jeux de logique, d’observation et d’orientation quadrillent le site, pour le plus grand bonheur de mes petits détectives en herbe. Au passage, un petit coucou aux chèvres et aux ânes. « Vite maman ! Il nous reste encore une question ». Une fois toutes les énigmes résolues, c’est avec détermination (et excitation) qu’Augustin et Jeanne se dirigent vers l’accueil pour rendre leur verdict et bénéficier d’une petite récompense… 

16h15 : Toute la tribu est au diapason : le jeu de piste, ça creuse l’estomac ! J’avais repéré la crêperie sur le site internet. On s’y installe donc pour prendre le goûter. Augustin s’adresse à la serveuse : « ma crêpe, elle est bien faite avec la farine du moulin Madame ? ». « Bien sûr » répond-elle avec un large sourire ponctué d’un clin d’œil. Hum, quel régal ! Mon mari et moi nous attardons sur la terrasse du restaurant pendant que les enfants s’aventurent dans le labyrinthe de maïs.

Avant de repartir, un petit détour par la boulangerie pour acheter du pain, sans oublier la boutique du site pour s’approvisionner en farine. Il y a même de la farine de blé noir. Je prends mes réserves pour concocter crêpes, galettes et gâteaux à ma joyeuse petite tribu, sur les conseils avisés du meunier !

C’est tout sourire que nous quittons donc tous les 4 ce beau moulin en nous promettant de revenir pour pique-niquer dans le parc et passer faire coucou aux animaux.

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.