A chaque saison, sa pêche

Si la fameuse sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie se pêche d'avril à septembre, la crevette lui emboîte le pas d'octobre à février

Depuis les années 60, dès l’arrivée de l’automne, les pêcheurs quittent le port entre 5 et 7 heures du matin et reviennent en fin de matinée voire début d’après-midi car la vente à la criée de Saint Gilles Croix de Vie débute à 14h30.
 
Même si quelques bateaux pêchent toute l’année, la saison de la crevette (également appelée bouquet) s’étire de fin septembre à fin mars. Sur le port de Saint Gilles Croix de Vie, dix à douze bateaux vont pêcher le crustacé à environ une heure du port.
La topographie des côtes vendéennes offre un formidable terrain de chasse pour traquer le petit crustacé. La crevette niche dans la vase, le long des roches. Les patrons pêcheurs n'ont pas besoin de s'aventurer très loin, certaines restent près du port, d'autres poussent plus au sud sur les petits rochers où les bouquets (grosses crevettes) sont légion. Quelques caseyeurs tentent aussi au nord vers Saint-Jean-de-Monts. Les prises y sont plus petites, mais plus abondantes.

100% locale et sauvage, la Rose de Saint-Gilles se retrouve sur les marchés locaux mais aussi dans les meilleurs restaurants parisiens. Elle se déguste de multiples façons, au naturel avec une tartine de pain et du beurre demi-sel ou cuisiné par nos chefs cuisiniers locaux.

Technique de la pêche au casier

 
D'avis de marins, la technique de la pêche à la crevette demande une bonne connaissance des courants et des coefficients de marée ainsi que des fonds marins où les petits crustacés ont leurs habitudes. Chaque jour, les pêcheurs mouillent (à 45 mètres de profondeur maximum) puis relèvent les filières de casiers signalés en surface par une bouée et par un pavillon de même couleur à chaque extrémité.
 

Le régime alimentaire de la crevette rose est essentiellement détritivore (déchets), c’est pourquoi leur appât très odorant est constitué de poisson en décomposition, conservé dans du sel afin de l’affermir et mieux se tenir dans le casier. Le maillage de ce dernier est étudié pour permettre aux plus petites crevettes de sortir. Si la pêche à la crevette ne souffre d'aucun quota, les pêcheurs veillent à protéger la ressource en épargnant les bébés crevettes qui ne donnent par ailleurs aucune valeur au produit. La crevette rose, le consommateur l'aime suffisamment bien calibrée, voire en bouquet, sa catégorie la plus prisée.
 
Relevés à l'aide d'un treuil, les casiers sont vidés à bord, nettoyés puis remis directement à l'eau pour la marée suivante. En général, le pêcheur relève des casiers pouvant contenir entre 0 à 600 grammes de crevettes.

Comment cuire la Rose?

Ingredients :

  • Crevettes vivantes fraîchement pêchées
  • Gros sel

Préparation :

  • Rincez les crevettes à l'eau fraîche. Attention, les coquines sautent souvent très haut!

Cuisson :

  • Portez à ébullition une grande casserole d'eau salée.
  • Lorsque l'eau bout, plongez-y les crevettes et attendez que l'ébullition revienne.
  • Quand l'eau bout à nouveau, laissez cuire encore quelques dizaines de secondes, moins d'une minute et arrêtez le feu.
  • Egouttez les crevettes et mettez-les dans un joli plat.
  • Servez-les encore tièdes et dégustez-les natures ou avec du pain et du beurre salée.
  • Bon appétit!

 

Le saviez-vous ?
Les crevettes sont riches en protéines, contiennent peu d’acides gras saturés, et sont riches en oméga 3. On trouve aussi dans la chair de crevette de nombreuses vitamines, des minéraux, du phosphore et du sélénium. A déguster sans modération !

Et comment la déguster ?

Les puristes la déguste «nature» ou sur une tartine de pain frais avec du beurre salé. Mais il existe plein de façon de cuisiner ce savoureux crustacé, qui s’accorde à merveille avec de nombreux ingrédients. En entrée, une salade crevette rose - avocat - chaire de pamplemousse ravira vos papilles.
Pour un plat aux saveurs exotiques, tentez le ceveiche. Il suffit de faire mariner les crevettes roses dans du jus de citron, avec du piment, un oignon, une tomate et un poivron coupés en dés. Servez avec des feuilles de coriandre fraîche.
Les chefs du Pays de Saint Gilles Croix de Vie aiment aussi la cuisiner accompagnée de produits de la mer, comme Jean-Marc Perochon (restaurant J-M Perochon à
Brétignolles sur Mer), qui l’accorde par exemple, avec la sole, la carotte et les agrumes.