Les petits bonheurs de l'hiver 

Quelle est la meilleure période pour venir au Pays de Saint Gilles ? Printemps, été, automne... et pourquoi pas l'hiver !
Le reflet du soleil sur l'océan, l'air pur, le vent dans les cheveux... les balades hivernales sont un véritable moment de détente. Profitez des grandes marées pour vous rendre sur la Corniche Vendéenne de Saint Hilaire de Riez et découvrez le "Trou du Diable". Ce rocher, également appelé Marmite du diable, les jours de forte houle, sous son anse de schiste, lance des geysers d'écume blanche. Plusieurs légendes existent d'ailleurs à son sujet.... Prenez la direction de Sion, et apercevez les "5 Pineaux", ces 5 rochers en pleine mer vous surprendront.
Sur la plage, profitez des belles journées ensoleillées et fraîches qu'offre l'hiver, pour marcher d'un bon pas, le regard tourné vers l'océan.

Du shopping ? Flânez dans la rue piétonne de Saint Gilles Croix de Vie, emmitoufflé dans vos vêtements et terminez la journée face à la mer ou au port de plaisance, avec un petit café ou un chocolat chaud pour vous rechauffer.

Pour une envie de randonner ou de courir, les nombreux sentiers du Pays de Saint Gilles ne pourront que vous satisfaire. Les bienfaits de l'activité physique n'étant plus à prouver, profitez de ce superbe terrain de jeux pour bouger toute l'année !

Nos plus belles photos de saison 

Recettes de saison

A chaque saison, nous passons au fourneau pour tester pour vous des recettes du terroir local. En hiver, et en février en particulier, c'est Mardi Gras ! Pour changer des traditionnelles crêpes, testez les foutimassons.


Les foutimassons (ou tourtisseaux, ou bottereaux) :

Extrait du site "Une cuillerée pour Papa" , merci à Marie-France pour ses conseils gourmands.

"INGREDIENTS

  • 500 g de farine
  • 15 g de levure fraîche de boulanger
  • 250 g de sucre
  • 250 g de beurre
  • 5 cl de lait
  • 2 œufs
  • Rhum brun pour le parfum
  • huile de friture
  • sucre glace ou sucre cristallisé pour la touche finale."
"PREPARATION

Le levain

Emiettez la levure dans de l’eau tiède. Diluez et laissez reposer 15 minutes pour qu’elle fermente.

La pâte
Tamisez la farine dans un saladier (ou le bol du robot). Faites un puits au milieu et cassez les œufs. Commencez à amalgamer puis ajoutez le levain, le sucre, le beurre fondu et tiédi. Mouillez avec le lait et enfin le rhum ou autre parfum.
Pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Roulez la pâte en boule. Recouvrez le saladier d’un linge et laissez reposer.
J’ai préparé la pâte la veille de son utilisation. Elle avait carrément doublé de volume le lendemain.

La cuisson
Faites deux pâtons avec la boule. Vous les utiliserez en deux fois. Vous pouvez éventuellement en congeler un des deux si vous en avez trop.
Etalez le pâton au rouleau à pâtisserie, sur votre plan de travail fariné. Faites en sorte qu’il soit bien rectangulaire.
Découpez de larges bandelettes. Dans ces bandelettes, détaillez des losanges.
Faites chauffer l’huile de friture. L’huile doit être bien chaude (environ 180°).
Aidez-vous d’une écumoire pour plonger la pâte dans l’huile bien chaude. Laissez dorer et retournez-les.
Le fait de retourner les foutimassons dans l’huile s’appelle virer. Autrefois, on les virait dans la graisse et non pas dans l’huile.
Sortez-les sans attendre dès qu’ils ont une couleur dorée claire. Saupoudrez de sucre glace ou de sucre cristallisé."

Bonne dégustation :)