Ajouter aux favoris

Les marais du Pays de Saint Gilles Croix de Vie offrent de superbes paysages. Doux ou salés, ils abritent des écosystèmes riches.

Les marais d’eau douce ou d’eau salée de Saint Hilaire de Riez furent façonnés au fil des siècles par l’homme et constituent aujourd’hui un patrimoine naturel à protéger. Des visites guidées y sont organisées pour découvrir sa richesse ornithologique et rencontrer les derniers sauniers récoltant l’or blanc dans leurs marais salants.


Bien sûr il y a les marais salants. La géométrie parfaite des oeillets assure toujours des photos souvenirs parfaites des vacances vendéennes. Une rencontre avec les sauniers offre aussi des échanges enrichissants tant leur passion est chevillée au corps.

Si vous sortez un peu de ces sentiers battus, vous découvrirez d’autres marais, plus sauvages toujours salés pour ceux reliés à la mer ou doux pour ceux qui résultent de la formation de barrages naturels.

Zones tampons avec les terres cultivées, ils jouent un rôle écologique primordial en absorbant les trop-pleins d’eau et évitant les inondations.

Les marais salants

Autrefois véritable usine à sel, cette zone, située en dessous du niveau de la mer, permettait de stocker l’eau de mer pour en extraire le sel grâce à un circuit hydraulique somme toute assez simple.

Aujourd’hui encore, un labyrinthe d’étiers et de canaux conduit aux marais salants de l’Etoile, aux marais salants de la Vie et aux marais salants Prédevie. Le saunier fait revivre l’activité salicole de Saint Hilaire de Riez et vous explique comment il organise ses œillets pour porter l’eau à une température et une salinité parfaite !

Une fine pellicule glace la surface de ses bassins : c’est la fleur de sel, la crème de la crème des marais, celle qui agrémente délicatement les salades estivales des fins gourmets !

La récolte du sel ? Oui mais pas que !


Les différents acteurs vous proposent un panel d’activités varié, pour le plus grand plaisir de tous, tantôt à pied, à vélo, ou à cheval.

Visitez les marais salants au gré de vos envies

A PIED

Visitez les marais salants

– Les marais salants de l’Etoile par Sel de Vie : visites guidées d’avril à septembre.
– Les marais salants de la Vie : visites libres ou guidées proposées de juin à septembre.
– Les marais salants du Prédevie : balades guidées “découverte du sel” ou balades pour observer les oiseaux et la flore présents dans cet espace naturel (d’avril à septembre).

A VELO


Pour les adeptes du vélo, laissez-vous séduire par les excursions à la journée (sur réservation) : trois formules au choix proposées par Sel de Vie.

Suivez le guide, au fil du parcours du sel en vélo…pour une immersion totale garantie.

EN CALèche

Envie de vous laisser porter ? Optez pour la balade inédite en calèche ! Une découverte des marais salants au rythme des chevaux à bord des calèches de l’Attelage de la Vie. Activité disponible en juillet et en août.

LA MAIN à SEL

Il pleut ? Rassurez-vous, la Main à Sel sur la commune du Fenouiller, ouvert à l’année, vous accueille au chaud et vous propose une vidéoprojection « Ainsi s’écoule le temps dans nos marais salants » une découverte des marais salants comme si vous y étiez !
A la fin de la visite, découvrez la boutique et profitez-en pour ramener un peu d’air iodé de vos vacances !


Les marais doux

Les marais doux, ou, comment à quelques encablures des marais salés on arrive à avoir un paysage totalement différent sans une goutte de sel !

Les marais doux abritent un écosystème qui y trouve une réserve alimentaire de premier choix ! A l’instar du marais salé, le marais doux est également constitué d’un réseau complexe d’étiers et d’ouvrages hydrauliques. Territoire gagné sur la mer, il résulte de l’action de la nature associée à celle de l’homme cherchant sans cesse à gagner des terres pour multiplier ses zones cultivables. Et qui dit culture dit halte aux assauts de l’océan (on ne cultive rien sur une terre salée) ! Au fil des siècles, des canaux sont donc creusés, des digues érigées, des barrages construits pour gagner et protéger toujours davantage les terres. Ces polders ont longtemps imposé leur rythme à la vie des habitants. Si certains maraîchins utilisaient la yole pour se déplacer à travers le marais, d’autres privilégiaient la ningle, une grande perche en châtaignier permettant de sauter par-dessus les canaux.

Suivez le guide pour une découverte à vélo des marais doux en passant par la forêt domaniale.

En savoir plus

MARAIS SALANT PREDEVIE

Patrimoine culturel

MARAIS SALANT PREDEVIE

SAINT-HILAIRE-DE-RIEZ

MARAIS SALANTS DE LA VIE

Patrimoine culturel

MARAIS SALANTS DE LA VIE

SAINT-HILAIRE-DE-RIEZ

MARAIS SALANT DE L’ÉTOILE – SEL DE VIE

Patrimoine culturel

MARAIS SALANT DE L’ÉTOILE – SEL DE VIE

SAINT-HILAIRE-DE-RIEZ