Ajouter aux favoris

Pétillante et animée toute l’année, Saint Gilles Croix de Vie est une charmante station balnéaire classée « Station de tourisme ».

Ses 3,5 km de plages de sable fin, ses vieux quartiers, ses cinq marchés par semaine, ses villas de la Belle Epoque… confèrent à cette cité maritime une ambiance résolument authentique. Réputée pour son important port de pêche, classé « Site Remarquable du Goût » grâce à la sardine, elle est animée toute l’année et offre une large palette d’activités, à découvrir en famille, en amoureux ou entre amis.

Saint Gilles Croix de Vie, une double identité

Saint Gilles Croix de Vie résulte de la fusion, en 1967, de deux anciennes communes se trouvant sur chaque rive de la Vie : Croix de Vie et Saint Gilles sur Vie.
Par la réunion de deux communes la ville est officialisée comme Saint Gilles Croix de Vie en 1967. La fusion des deux communes, farouches rivales pendant longtemps, sera longue et difficile.
Aujourd’hui, les habitants utilisent encore les deux appellations pour distinguer les deux rives. Plus de 7 500 habitants y vivent à l’année et lors de la période estivale ce nombre est multiplié par 10.

Haut lieu de la voile et de la plaisance

Saint Gilles Croix de Vie, c’est aussi son port de plaisance en centre-ville « Port La Vie ».
Ancré au cœur de la cité de caractère gillocrucienne et abrité derrière la dune de la Garenne, Port la Vie vous invite à faire escale. Doté de 1 100 places à flots, le port tire sa force de son accessibilité à toute heure de la marée. Situé face à l’île d’Yeu, il est devenu depuis de nombreuses années l’un des principaux ports français de la façade atlantique.

Saint Gilles Croix de Vie, c’est aussi le berceau des chantiers Bénéteau dont l’aventure a commencé il y a plus de 130 ans sur les quais de Croix de Vie. L’entreprise familiale a toujours placé l’innovation et la passion au cœur de son métier. Le groupe est encore aujourd’hui le premier constructeur mondial de bateaux de plaisance.

Les quartiers emblématiques de la ville

Saint Gilles Croix de Vie by night

Le Vieux Saint Gilles

Le quartier du « Vieux Saint-Gilles » est le quartier le plus ancien de la ville, desservi par la rue Torterue, l’artère principale datant de l’époque moyenâgeuse. Un tel toponyme n’a sans doute pas été attribué de façon arbitraire, mais dans un souci de description assez pittoresque de cette rue ! A cette période, le fleuve la Vie divisait deux communes, Saint-Gilles et Croix-de-Vie. Une rive gauche « girase » de notables, commerçants et propriétaires terriens. Une rive droite « croix-deviote » de marins pêcheurs. Longtemps, chaque rive a affiché sa propre identité et il eût été impensable d’unir ces communautés si différentes. Il faudra attendre 1967 pour que la fusion des deux rives ne scelle la destinée de la ville.

Le quartier du vieux Saint Gilles n’a rien perdu de son cachet d’autrefois, avec ses ruelles étroites, ses petits commerces et ses micro-terrasses où il fait bon siroter une citronnade ou commander sur le pouce une galette complète !

Quartier de la Petite île dit « du Maroc » (Côté Croix de Vie)

Chaque maisonnette du quartier du Maroc a son identité propre, sa touche particulière, sans une once de fioriture. Ici, tout rappelle la vie simple des marins de l’époque. Les origines du quartier « du Maroc », font référence au passé maritime de la ville. Au XVIe siècle, les descendants des Morisques d’Espagne, surnommés Marocains, fuyaient leur pays en raison des conflits liés à la religion. Ces nouveaux venus enseignèrent aux pêcheurs locaux une nouvelle technique : la pêche au filet droit. Elle va profondément bouleverser la vie économique de la région.


Se balader dans ce quartier permet de découvrir des habitats organisés autour de venelles étroites, de cours protégées et de murs en pierres de lest.

Ces murs, constitués d’une grande variété de pierres, révèlent la cartographie des circuits maritimes du port, du temps où le commerce maritime européen était, au XVIe siècle, l’activité portuaire dominante.
Si la préservation de l’intimité est une attente indiscutable des propriétaires d’aujourd’hui, la mode de l’époque était plutôt à la mitoyenneté, ce qui offrait l’avantage de se protéger des conditions climatiques du littoral.

La Maison du Pêcheur, située au 22 rue du Maroc à Croix-de-Vie, est une reconstitution d’un intérieur des années 1920. Composée de deux pièces et d’une courette, elle présente le mobilier, des ustensiles et vêtements de l’époque ainsi que des expositions temporaires sur le monde de la pêche et la vie locale.

Boisvinet

En entamant sa promenade sur la Corniche Vendéenne par Boisvinet, le spectacle se joue sur deux tableaux : celui de la sortie du port débouchant sur l’immensité bleutée et celui des villas balnéaires.

Erigées dès la fin du XIXe siècle, les villas balnéaires du quartier de Boisvinet sont le résultat d’un engouement pour les bains de mer, qui incita les riches industriels à acquérir un lopin de terre au plus près des sites de baignades !

Nourries d’influences diverses, les villas de la Belle Epoque s’affranchissent complètement des références architecturales locales et rivalisent de fantaisie, de couleurs et de matériaux inédits pour l’époque.

Que faire à Saint Gilles Croix de Vie ?

Nature et découverte

Patrimoine et histoire

  • La Maison du Pêcheur : située au cœur du quartier du Maroc, elle présente l’habitat des marins dans les années 1920.
  • La Maison des écrivains de la mer : littérature maritime de France et d’ailleurs.
  • La Tour Joséphine : probablement le premier phare du port, qui servit de dépôt pour les explosifs d’où son nom de tour à dynamite.
  • Au Fil des bornes : un parcours original offrant un autre regard sur la station. Les bornes d’interprétation montrent la richesse du patrimoine culturel, historique et maritime (la plaisance, les conserveries, un singe venu de la mer, la résistance…).
  • Le Hope : ancien caseyeur qui a navigué jusqu’à la fin des années 1960. Classé Monument Historique en 1998.
  • Eglise Saint Gilles : tableau St Roch XIXe siècle, vitraux Sœur St Sulpice, chemin de croix Henry Simon. Visite guidée gratuite tous les mercredis en été.
  • Eglise Sainte Croix : chaire fin XIXe siècle, orgue à tuyaux, statue Notre Dame du Bon Port.

Programme des Festivités

Printemps de la Sardine (avril-mai)
Festival International de Jazz (Pentecôte)
– Festival des vins de Loire (juillet)
Spectacles de la Déferlante (Printemps et été)
– Spectacle pyrotechnique (14 juillet)
– Fête de la Sardine (fin juillet)
– Fête du Port et fête du Poisson (août)
Village des Saveurs (fin août)
Marché nocturne (été)
– Brocantes et marchés artisanaux (été)
– Salon des Gourmands (Toussaint)